mardi 2 décembre 2014

Ce matin j’avais piscine


50 ans, c’est l’âge ou l’on commence à s’inquiéter pour sa santé.  Les articulations commencent à rouiller, les abdos se relâchent. Rien de grave mais il est temps de se pendre en main.
Il se trouve que j’ai la chance (faut le dire vite) de ne pas travailler et donc de pouvoir allonger à ma guise la phase de démarrage de la journée en traînant sur mon smartphone par exemple.
Aujourd’hui, c’est fini, j’ai piscine !

Dans mes rêves

Petit déjeuner rapide, 
je saute dans mon maillot, 
parée pour le grand bain.
Quand je réalise qu’il me manque un truc idiot :  
le cadenas pour le casier du vestiaire. 
Ni une ni deux, je file en acheter un mais c’est trop tard pour la piscine.

Désœuvrée et peu habituée à être dehors aussi tôt, je ne sais pas quoi faire de ma peau  et  je me dirige vers mon home sweet home un peu déçue.
Mais comme j’étais motivée pour un bon décrassage et un peu d’exercice...

J’ai filé à la messe!


Du coup j’ai revu mon planning de la semaine, un jour pour la piscine, un jour pour la messe parce qu’à 50 ans il n’y a pas que les articulations qui manquent d’exercice.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire