dimanche 13 avril 2014

J'aime pas les rameaux


Tous les ans je vois la messe des rameaux arriver avec appréhension.  
Pas moyen d’y voir une fête et pourtant les enfants qui m’entourent sont tout contents avec leurs branches (les plus âgés aussi).  

Je vois quelques personnes qui viennent uniquement à la bénédiction des rameaux sur le parvis et n’entrent pas dans l’église pour la suite et quelque part, j’en ferai bien autant.
Pour essayer de m’en sortir sans faire tomber ma carapace, je m’active comme une bonne Marthe.
Je dirige en souriant les enfants vers les bancs du devant, m’assure que l’éveil à la foi se déroule bien, trouve une place à la vieille dame retardataire et aux suivantes aussi.
Bref, je papillonne pour éviter de me concentrer sur la Parole proclamée à plusieurs voix inexorablement.
Tiens, ils en sont à Pilate, je file indiquer à une maman qu’il reste deux places à l’oratoire.
Je pousse le fauteuil roulant d’un jeune vers le premier rang …


Plus rien à faire, il va falloir écouter adossée au mur au fond de l’église.

« Jésus, poussant de nouveau un grand cri, rendit l'esprit. »

Tomber à genoux et regarder la croix

Argh encore raté.
Je n’aime pas les rameaux.

Le voir faible, me sentir faible

En avant quand même parce que 

c’est quand je suis faible que je suis forte 

même si c’est dur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire