mercredi 26 mars 2014

Plonger dans le grand bain


Le pape nous engage tous dimanche prochain, dimanche de laetare à nous plonger dans la miséricorde de Dieu.
Cela nous renvoie bien sûr à la prière du Notre Père : Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.  Remets-nous nos dettes, comme nous les avons remises à nos débiteurs. Mais aussi au Christ qui nous engage à pardonner 7 fois 77 fois.
Bien souvent, le sacrement de réconciliation rebute et j’ai cherché à comprendre pourquoi.

La première raison qui me vient à l’esprit est que la contrition n’est pas notre fort. 

Reconnaître que j’ai péché, c’est finalement aller fouiller dans ma poubelle quand je  préférerai l’enterrer au fond du jardin.

L’ouvrir et faire du tri entre les épluchures pas bien sales et les trucs « cracra » qui puent.



La deuxième raison est sans doute que je pense ne pas pouvoir obtenir le pardon  parce que moi-même, je sais bien que je ne pardonne pas et que je n’en ai pas envie. Rien que d’y penser, la rancœur remonte.

La troisième, est plutôt la bonne excuse pour passer à travers à bon compte.

Je n’ai pas besoin d’en parler à un prêtre.

Je m’adresse directement  Dieu. 


Et hop !


Bref,  en forçant un peu je vais y aller à reculons, en ronchonnant intérieurement.
Pourtant je sais bien qu’il suffit d’un pas pour qu’il m'ouvre ces bras.




Un petit pas ?




On y va ?




On plonge dans le grand bain de miséricorde ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire