lundi 6 mai 2013

Histoire d'eau


Une semaine en Terre Sainte et déjà le retour.
Mais dois-je parler de retour quand c'est là-bas que j'avais l'impression de rentrer chez moi, à la source.
Mes impressions de voyage sont  et .  
N'hésitez pas à feuilleter ce blog de photos consacré aux chrétiens d'ailleurs

Mais sur Jonastree, j'ai envie de partager avec vous ma méditation sur l'eau.

" La barque, déjà au milieu de la mer, était battue par les flots; car le vent était contraire. À la quatrième veille de la nuit, Jésus alla vers eux, marchant sur la mer. Quand les disciples le virent marcher sur la mer, ils furent troublés, et dirent : C'est un fantôme! Et, dans leur frayeur, ils poussèrent des cris. Jésus leur dit aussitôt : Rassurez-vous, c'est moi; n'ayez pas peur ! Pierre lui répondit : Seigneur, si c'est toi, ordonne que j'aille vers toi sur les eaux. Et il dit : Viens ! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus. Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur; et, comme il commençait à enfoncer, il s'écria: Seigneur, sauve-moi ! Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit : Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? Et ils montèrent dans la barque, et le vent cessa. Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner devant Jésus, et dirent : Tu es véritablement le Fils de Dieu. " Mat 14, 24-33

Sur le lac de Tibériade appelé aussi mer de Galilée , je lisais ce passage en regardant l'eau autour de la barque.
Une eau sombre, assez effrayante en fait. Une eau qui ne coule pas.
Que cette eau soit symbole de la mort et antre du Léviathan  pour les juifs n'a rien d’étonnant. 
Et voilà que Jésus marche sur cette eau.
L'image est forte. Il ne sombre pas dans le mal ni la mort ... 
Déjà, il montre à ses disciples qu'il vaincra sa mort et que s'ils répondent à son "Viens", ils le rejoindront. 
Et s'ils prennent peur, il étendra la main pour les tirer à lui dans sa victoire. Il est l'eau vive.



Tout est dit. 



Confiance, toujours.







2 commentaires:

  1. Eau sombre, ténèbres, où la lumière a lui, lumière que les ténèbres n'ont pas pu saisir (engloutir!)... Viens Seigneur Jésus !

    RépondreSupprimer