samedi 2 mars 2013

Puissance M




Mon fils aîné a été fils unique 15 mois. 15 mois durant lesquels il a eu ses parents pour lui tout seul.
Je me souviens de m’être dit en le regardant alors, qu’il ne me serait pas possible d’aimer deux enfants aussi fort que je l’aimais lui. Je pensais qu’il allait perdre une part de mon amour au bénéfice de son frère. Moi-même fille unique, je n’ai jamais eu à partager l’amour de mes parents.
Et son frère est né, et mes angoisses ont disparu.

Le cœur d’une mère (et d’un père) est incroyable.

Quand j’en parle avec des amis, on me dit souvent que le cœur grandi pour pouvoir donner de l’amour à chaque enfant. C’est vrai mais ce n’est pas tout.
Quand je regarde un de mes enfants, c’est tout mon amour qui se dirige vers lui. Si mes yeux ou mes pensées se tourne vers son frère ou sa sœur, c’est à nouveau la plénitude de mon amour qui s’oriente vers lui.

J’ai remarqué que je ne pense jamais à eux comme à un groupe. Chacun est bien identifié. Lorsque je dis « mes enfants »,  ce n’est pas un groupe que je visualise intérieurement mais bien chacun unique objet de mon amour.

Le cœur d’une mère (et d’un père) est incroyable.

Mais pourquoi  vous raconter cela maintenant ?



Ce matin, tout le monde dort encore à la maison, et je profite de ce temps (Un de mes moments préféré de la journée) pour penser à chacun d’eux, les présents comme les absents et pour lire l’évangile du jour.


Ce texte rabâché au KT, usé par les préparations à la réconciliation prend soudain un éclat nouveau.

Certes, je ne sais pas grand-chose de Dieu mais Jésus avec ce texte m’en dis beaucoup. 
Cet amour de Dieu pour les hommes, est bien celui d’un père. Chacun le reçoit en totalité. Quand le regard du père se dirige vers le fils prodigue, il n’y a plus que lui. Son second fils est jaloux. Il ne comprend pas que qu’il ne perd aucune parcelle de l’amour de son Père au profit de son frère.

Le cœur de Dieu est grand mais il ne se partage pas, chacun de nous reçoit tout son amour.

Un amour puissance M

3 commentaires:

  1. Merci Beaucoup pour cette belle illustration de l'évangile !

    RépondreSupprimer
  2. L'expérience que vous décrivez si bien éclaire comment pour Dieu, qui n'est qu'Amour, chacun de nous est pour Lui unique. Merci beaucoup. - Frédéric

    RépondreSupprimer