jeudi 5 janvier 2012

Bien au chaud

Ce matin, vent et pluie annoncent peut être l’arrivée des premiers frimas. Bien au chaud, je pense à N.. qui s’était installé dans une voiture abandonnée sur un parking et qui a disparu depuis quelques jours.  Relogé, hospitalisé ?
Je pense aussi à D.. qui vit sur un autre parking et qui chauffe son tas de cartons grâce a un petit chauffage branché chez le tabac du coin (sympa le tabac). Tous les matins, il range son installation dans un caddie pour la réinstaller tous les soirs.
Les deux sont suivis par des associations et une assistante sociale et nombreuses sont les personnes qui comme moi se soucient d’eux.
La trêve des expulsions ayant commencé, je pense qu’autour de moi, l’hiver peut arriver. Bien sûr, je sais que ce n’est pas le cas partout en France, que les foyers d’urgence sont cette année encore surchargés et que des familles s’entassent dans des chambres d’hôtel faute de logement.
Certains ont choisi de s’installer dans des campings faute de pouvoir payer un loyer. Ils ont  un toit et l’accès au chauffage, à l’eau et à l’électricité pour 200 euros par par mois.
Ils sont 70 000 en France à vivre ainsi mais plus pour longtemps puisque le député Leonard (UMP) s’est élevé contre la « cabanisation des campings » selon ses termes. Avec sa collègue socialiste Madame Got (socialiste), ils ont proposé dans le cadre du développement et de modernisation des services touristiques l’article suivant:
En cas de location dans un terrain de camping et caravanage ou un autre terrain aménagé à cet effet d’un emplacement, équipé ou non d’un hébergement, pour une durée supérieure à trois mois, le locataire fournit au loueur un justificatif de domicile de sa résidence principale datant de moins de trois mois. Le premier alinéa n’est pas applicable en cas de relogement provisoire effectué à la demande ou avec l’accord du maire de la commune d’implantation du terrain.
En clair, une solution de logement dans un camping ne peut être que touristique puisqu’il faut pouvoir justifier d’un autre domicile.
Le texte a été adopté en première lecture par l’assemblée nationale à l’unanimité !!!  et il est à l’étude au Sénat. La gauche est maintenant majoritaire à la haute assemblée mis il ne faut pas se faire trop d’illusion sur le vote à venir compte tenu du vote unanime à l’assemblée.
Ce matin, vent et pluie annoncent peut être l’arrivée des premiers frimas. Bien au chaud dans  les hémicycles, ils pensent à quoi ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire