vendredi 2 décembre 2011

21 12 2012, Saint Crétin, priez pour nous


Sectes New Age, boutiques spécial survie, bunkers individuels ou collectifs.
Notre pauvre Saint Jean en écrivant l’Apocalypse ne se doutait certainement pas du succès de sa prose.

Heureusement, d’après un ami bien informé, tant que les prophéties ne se seront pas réalisées la fin du monde n’aura pas lieu. La liste des prophéties étant plutôt longue, cela nous laisse de la marge.  Je vais vous éviter son énumération mais pour prendre un exemple, il faudra d'abord  que le temple de Jérusalem soit rebâti.Comme il faudrait pour cela abattre la mosquée Al Aqsa, je ne pense pas que cela arrive avant longtemps.


Je ne m’attarde pas  sur l’aspect commercial du trip fin du monde car  si il y a des gogos, il y a des marchands (sectaires ou pas) et c’est finalement un marché porteur. je ne porterais pas de jugement sur le syncrétisme en vogue dans ce mouvement. (ou saint crétinisme, oups j'ai jugé)
Je préfère me concentrer sur la fascination qu’exercent ces scénarios catastrophes. Leur attrait s’explique par la promesse d’autre chose, un monde meilleur en réponse à toutes les incertitudes de notre monde actuel et à toutes les peurs en l’avenir.  
Dans une analyse très égocentrée, le millénariste souhaite un monde meilleur pour lui  et donc il ne peut pas attendre la fin des temps, elle doit se produire de son vivant, pour lui.
La suite classique est la coupure avec le monde  pour se « préparer », pour éviter d’être contaminé et le mécanisme égocentrique se renforce de plus en plus.

Or c’est dans le monde que le royaume de Dieu se prépare et il y a pas mal de boulot à faire.  
Alors au lieu de serrer les fesses, retroussez vos manches.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire