jeudi 10 novembre 2011


Bien-être ou bien Être

Après le PIB par habitant, l’IDH (indice de développement humain), le BNB du Bouthan (Bonheur national brut),  un nouvel indicateur a été lancé par l’OCDE.
Il mesure le "Bien-être".
On apprend ainsi  que pour les français, avoir  un emploi et être  en bonne santé sont les facteurs de bien-être les plus importants. On pourrait donc en déduire que le bien-être vu par les français  est surtout un bien-être économique
Toutefois,  on apprend aussi que  73% de personnes en France ont déclaré avoir plus d’expériences positives dans une journée (sentiments de repos, la fierté de l'accomplissement, la jouissance, etc) que négatives (douleur, inquiétude, tristesse, ennui, etc.).  L’épanouissement, le bien-être personnel  a donc aussi son importance.
Enfin, 94% des gens croient qu'ils connaissent quelqu'un sur qui ils pouvaient compter en cas de besoin et  près de 38% ont déclaré avoir aidé un étranger dans le dernier mois. Bien-être rime donc aussi avec être quelqu’un de bien.
Finalement,  la seule question qui n’a pas été évoquée et qui est certainement difficilement quantifiable est  celle du bien Être.
Un tiret en moins et le sens en plus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire